15 décembre 2006

Elle court,elle court...

Bien loin des futiles rumeurs de l'IUT, nous avons décidé de nous interesser à une rumeur vieille de 200 ans.
Vous avez déjà du entendre parler de la plus célèbre légende marseillaise? En 1780 une sardine gigantesque aurait bouché le vieux-port, paralysant la ville! On s'est demandé si cette histoire rocambolesque était fondée ou si les marseillais avaient encore une fois mérité leur réputation... eh oui ils ont la tchatche et le pastis facile,et d'apéros en apéros tout prend rapidement de l'ampleur!

Nous allons vous révéler la véritable histoire de la fameuse sardine, racontée dans ses mémoires par le Vicomte de Barras!
A cette époque, un personnage important pèse sur Marseille. Ministre de la Marine au Conseil du Roi, Monsieur le Comte de Sartines est aussi le plus puissant armateur de Barcelone à Gênes. En toute modestie, le fleuron de sa flotte, un magnifique navire marchand, a été baptisé le de Sartines.
Alors qu'il effectue un échange de prisonniers, il est attaqué par les Anglais au large du Portugal. Vraissemblablement à cause d'une sombre histoire d'interprétation de pavillon...
Il poursuit sa route à vitesse réduite et arrive le 19 mai 1780 ... à Marseille! Il s'échoue à l'entrée du Vieux port, paralysant une partie du trafic maritime de la ville et déchainant la verve marseillaise!

D'apéritif en appéritif, de bouches à oreilles, le de Sartines est devenu la Sartines puis la Sardine et la légende est née...

sardine1

source : La Provence

Posté par patulacci à 13:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Elle court,elle court...

    Sardine

    pas cons les gonzes

    Posté par moulinàri, 12 avril 2007 à 10:35 | | Répondre
Nouveau commentaire